5 choses à savoir sur la coccidiose chez le chien

nounou
Quelle différence entre nounou et assistante maternelle ?
juin 28, 2021
s'habiller
Comment s’habiller quand on a une morphologie en 8 ?
août 1, 2021
coccidiose

Infection parasitaire causée par des coccidies qui sont des protozoaires, la coccidiose peut se manifester de plusieurs façons chez les sujets atteints. Dangereuse pour certains et inoffensive pour d’autres, cette maladie s’attrape par ingestion des spores, ou suite au contact avec un sujet infesté ou une paroi souillée. Les parasites colonisent les cellules épithéliales et contaminent les intestins. La transmission facile et rapide de cette maladie représente un danger pour les chiens élevés en groupe.

Comment reconnaître la coccidiose chez le chien ?

De par leur taille microscopique, les coccidies ne peuvent pas être perceptibles à l’œil nu. La détection de leur présence se fait alors par l’observation des symptômes indiquant une infestation. Les premiers signes avant-coureurs servant d’alerte sont la qualité des selles. Des déjections liquides ou très molles durant plusieurs jours, voire pendant des semaines sont les indications flagrantes d’un problème de l’appareil digestif, et particulièrement au niveau de l’intestin. Les selles deviennent plus claires, et parfois des gouttes de sang et des débris de mucus peuvent être constatés. Les diarrhées ont pour conséquence la perte de poids de l’animal et une grande déshydratation qui peut être fatale pour les chiots et les chiens adultes âgés. Souvent, craignant une infestation par des vers, les vétérinaires préconisent le vermifuge pour chien. Les informations fournies à ces médecins doivent être précises afin de ne pas fausser leur diagnostic.

Est-ce que tous les chiens sont exposés à cette maladie parasitaire ?

La contamination de toutes les races de chiens par la coccidiose est possible du moment que les animaux ingurgitent des aliments souillés. Le contact avec des sujets infestés augmente également le risque d’attraper ces parasites puisque les spores sont expulsées du tube digestif par le biais des déjections. Dans tous les cas, les vieux et les petits chiens sont les sujets à risque lorsqu’ils sont exposés à cette infestation. De par leur vulnérabilité, une prise en charge immédiate visant à traiter cette maladie est impérative pour limiter les risques de complications ou la mort de l’animal. Les personnes qui possèdent des animaux de compagnie et qui vivent dans des lieux clos, comme un appartement, doivent toujours être aux aguets. Certes, l’isolement du chien réduit le risque de contamination, mais il reste présent. Sortir l’animal pour lui permettre de faire ses besoins l’expose d’ores et déjà à une infestation. Son contact avec d’autres canidés, bien que ces derniers semblent se porter bien, n’est jamais sans risque. En effet, des porteurs sains asymptomatiques existent, alors qu’ils sont toujours contagieux.

Quelles sont les mesures de prévention à prendre pour éviter de contracter la coccidiose ?

La coccidiose chez le chien peut être évitée lorsque l’animal vit dans de bonnes conditions. La prévention passe inexorablement par une hygiène impeccable, tant pour le sujet proprement dit que pour son environnement. Les aliments donnés aux chiens doivent être propres et de bonne qualité. La quantité doit être juste et suffisante pour éviter les restes. Leur gamelle est à nettoyer avant et après chaque repas, et à placer loin des matières fécales. Le toilettage des chiens doit être réalisé régulièrement pour éliminer les saletés et les spores qui se collent à leurs poils. Le planning de vermifuge et de vaccins préconisé par le vétérinaire doit être respecté. Leur niche et tout l’environnement autour doivent rester propres également. Une désinfection systématique doit accompagner les interventions de nettoyage. Les selles sont à ramasser immédiatement, de ce fait, le propriétaire doit toujours vérifier l’état de la cour ou de la niche.

Les espaces dédiés aux chiots doivent être assez larges pour les recevoir tous, être toujours à la bonne température et rester bien propres. Les chiennes qui allaitent doivent être isolées avec leurs petits afin de pallier leur contamination qui devient imminente lorsqu’elles sont en contact avec d’autres animaux. Les propriétaires doivent faire très attention à l’hygiène des chiots dont le système immunitaire est encore faible.

Comment traiter cette parasitose intestinale ?

À la confirmation du diagnostic, le traitement doit être administré sans tarder. Seul le vétérinaire est habilité à prescrire les médicaments à donner aux chiens selon leur état, leur âge et le niveau de l’infestation. L’élimination des coccidies n’est pas similaire à celle des autres parasitoses puisque ces protozoaires ne disparaissent pas après un vermifuge classique. Un traitement sous antibiotique spécifique est préconisé par le médecin.

Comment réduire le risque chez les petits chiens atteints de coccidiose ?

Les petits chiens ont besoin d’être hospitalisés pour que le traitement administré soit bien suivi. Cette disposition évite également une nouvelle contamination. Par ailleurs, la réhydratation est nécessaire puisque cette maladie provoque des diarrhées accrues. Au vu du coût relativement cher de cet internat, les propriétaires doivent faire très attention à leurs animaux de compagnie en respectant l’hygiène requise, une alimentation saine et équilibrée, un vermifuge régulier et le planning de vaccination.