Quelle sont les causes logiques du phénomène du soleil de minuit ?

6 façons de repasser sans utiliser de fer à repasser
novembre 25, 2020
Les secrets d’une vie épanouie selon l’université de Harvard
novembre 25, 2020

Le Soleil de minuit est un phénomène astronomique particulier, observable uniquement dans les régions situées au-delà du cercle polaire, caractérisé par la position inhabituelle que le Soleil maintient à l’horizon : il y a un coucher de soleil interminable, le Soleil étant clairement visible au-dessus de l’horizon même à minuit.

Le soleil de minuit : la cause du phénomène

L’inclinaison de l’axe de rotation de la Terre, aux latitudes supérieures à 66° 33′, fait en sorte que le Soleil ne passe jamais sous l’horizon. La Terre, tournant sur son axe incliné, fait en sorte que le pôle Nord soit toujours exposé au Soleil.

Domaines d’observation

Les régions où ce phénomène peut être observé sont situées dans la zone des cercles polaires, tant arctique qu’antarctique, pendant les étés respectifs ; cependant, comme le cercle polaire antarctique n’est habité que par des bases scientifiques, l’expérience est principalement vécue par les populations du cercle arctique.

Durée du phénomène

Selon votre latitude, le soleil ne se couche pas pendant plusieurs jours consécutifs : au cercle polaire, c’est-à-dire à une latitude de 66° 33′, la nuit ne se couche jamais pendant un peu plus de deux semaines, de mi-juin à début juillet ; à une latitude de 70° (le Cap Nord est à 71° 10′) la nuit ne se couche jamais pendant environ 75 jours, de mi-mai à fin juillet ; à 80° pendant environ 120 jours, de fin avril à fin août ; à 90°, c’est-à-dire aux pôles, le Soleil ne se couche jamais pendant six mois.

La nuit blanche

Le soleil de minuit peut également être observé dans certaines régions situées à des latitudes plus basses que le cercle polaire : dans ce cas, on l’appelle la nuit blanche. Dans ces régions, même si le Soleil n’est pas visible à l’horizon parce qu’il se couche, grâce au phénomène appelé réfraction, le crépuscule est visible, ce qui permet des activités communes sans avoir besoin de lumière artificielle.

Nuit polaire

En hiver, par contre, on observe le phénomène inverse, la nuit polaire, aussi appelée obscurité de midi. Dans ce cas, l’inclinaison de l’axe de rotation de la Terre fait que le Soleil ne se lève jamais au-dessus de l’horizon ; il fait donc nuit tout au long du jour, même si, en raison du phénomène appelé réfraction, l’obscurité peut ne pas être complète et que vous pouvez vous retrouver dans une sorte de “saison crépusculaire”.