Les différents types de tronçonneuses

meilleurs-agences-de-referencement-en-france
Les 5 meilleures agences de référencement en France
juin 1, 2020
Revêtement de sol et céramique
Vente en ligne de matériaux de revêtement de sol et céramique
juin 4, 2020
tronçonneuses

Être bûcheron nécessite beaucoup de connaissances. Il faut savoir utiliser et entretenir de nombreux appareils de coupe. Le sécateur et la scie ne sont que du simple matériel qui sert aux petites interventions. Alors que, pour un véritable travail, la tronçonneuse est incontournable. On la trouve sur le marché sous différentes tailles et formes. Plusieurs marques rivalisent d’ailleurs de style pour impressionner les clients. La tronçonneuse stihl illustre bien cette concurrence. Chaque type est dédié à une utilisation particulière. Cette particularité peut reposer sur le type de travail à effectuer ou sur la grosseur du tronc d’un arbre. Un regard minutieux sur ces appareils, apportera plus de précisions sur les différents types.

Type thermique

Il est dédié aux travaux intenses. À cause de sa puissance, il est convenable pour un travail effectué en forêt. Cette puissance varie de 700 à 6400 watts. C’est pourquoi, il produit plus de bruits par rapport aux autres. Cependant, il est plus pratique pour travailler à l’extérieur du domicile. Suivant un modèle donné, il peut posséder des caractéristiques techniques différentes. Hormis la marque, c’est sur ces caractéristiques que l’attention d’un utilisateur potentiel doit se focaliser. Ce qui rend le plus souvent les clients perplexes quant au choix de leur matériel de travail. Pourtant, c’est la raison de l’usage et la fréquence d’utilisation qui doivent d’abord orienter votre achat. Ce sont elles qui établissent le modèle de l’appareil qui correspond à vos besoins. L’appareil thermique a toujours eu un fonctionnement au mélange 2 temps. Toutefois, on note l’apparition de modèles à 4 temps qui fonctionnent à l’essence pure ou au mélange. Mais ce sont surtout les machines à double réservoir qui priment de nos jours. Un des réservoirs contient de l’huile. Tandis que l’autre contient le mélange d’essence et d’huile. Le fonctionnement avec de l’huile permet un entretien plus aisé de la chaîne. Ce qui annule les risques de pannes, peu importe la vitesse. La conception de ce type de matériel a évolué de manière remarquable. Le démarrage se fait maintenant sans effort. Vous devez juste appuyer sur un bouton électronique. Il faut reconnaître que les machines thermiques dérangent le plus souvent quand le moteur est en basse température. Veuillez donc à accompagner la vôtre d’un starter et d’une pompe d’amorçage manuelle. Au regard de la grande puissance de ses moteurs, ce matériel impose un niveau de sécurité élevé. C’est de votre responsabilité d’opérer une vérification des dispositifs sécuritaires avant tout achat. Faites plus attention à la chaîne. Elle n’est fiable que si elle a une bonne longueur et une bonne finition. Penchez plus pour des marques ayant un protège-main qui empêchera aux rebonds de la chaîne de vous nuire. La stihl tronçonneuse par exemple, est l’un de ces appareils présents sur le marché. Cliquez ici pour en savoir plus.

Type électrique

L’option d’une type électrique est aussi une bonne affaire. Cet appareil est moins gourmand et ne pollue pas l’environnement. À la différence du type thermique, il a un poids léger et son entretien est facile. Sa conception est dédiée à la réalisation de certains travaux. Étant donnée sa faible consommation, son fonctionnement débute à 230 V. Certains modèles s’étendent à 2000 Watts. Son principal inconvénient vient du fait qu’il est souvent tributaire d’une prise de courant. Néanmoins, sa maniabilité et l’aisance de sa prise en main mettent son efficacité en évidence. Son utilité est constatée à la coupe des bûches, ou à l’élagage des haies et des arbres. Votre jardin est un bon terrain de pratique pour ce type d’appareil, surtout avec le modèle sans fil. Celui-ci est communément appelé « type électrique à batterie ». Il présente comme avantages l’indépendance des machines thermiques et une nuisibilité nulle de la motorisation électrique. Sur le chemin de l’innovation, l’efficacité de ces machines s’est accrue. Pour l’élagage, certaines n’ont même plus besoin d’un support télescopique.

Type pneumatique

L’utilisation de ce modèle se fait à partir de la compression de l’air. L’appareil combine à la fois la réduction du poids et la performance, sous réserve de comporter un compresseur. Son moteur a une puissance modérée et un bruit réduit suivant le modèle de compresseur à utiliser. On distingue 2 qualités de tronçonnage à air comprimé : l’une est en métal, l’autre sert à l’élagage. La première ressemble à une meuleuse. Un disque de découpage est positionné de manière perpendiculaire au châssis-poignée. La seconde s’apparente à une perche élagueuse dans laquelle le moteur pneumatique tire le pignon de chaîne. Cet ensemble possède un poids minimal de près de 2 kg afin d’exercer une puissance considérable.

Type Manuel

C’est une machine qui représente l’ancêtre de tous les autres types. En fait, ces dernières sont seulement des scies à chaîne supportées par un moteur. Sachez que le mot « manuel » ne signifie pas obsolète. Bien qu’elle ne soit pas motorisée, elle est simple et efficace. Elle complète utilement et remplace judicieusement celle à moteur pendant des situations difficiles, ou pour une utilisation ponctuelle. Par exemple, votre appareil thermique court le risque d’être endommagée si vous accédez à une rizière du coin avec elle. Dans ce cas, l’intervention d’une machine manuelle fera avancer les travaux.

Type élagage

L’élagage désigne la coupe des branches d’un arbre, qu’elles soient vivantes ou mortes. L’utilisation de tout type de machine est possible pour un travail d’élagage. Cependant, pour ce travail, il est fortement recommandé de se servir d’un trancheur spécialisé, pour se sécuriser. Cela est d’autant plus notifié si l’arbre a de la hauteur. Dans ce cas, si vous êtes au sol, servez-vous d’un coupe-branche télescopique. Cette dernière a aussi le nom de “perche élagueuse” lorsque son moteur est positionné en bas. Suivant les modèles, elle permet de couper les branches qui vont jusqu’à une hauteur de 4 mètres. Sur une échelle, il est bon de faire usage d’une élagueuse thermique afin de ne pas être gêné par le fil. Par contre, étant sur l’arbre, vous devez fonctionner avec une élagueuse spécialisée pour l’utilisation à une main. Ceci permet d’avoir une autre main libre pour s’accrocher aux branches. Pour les experts, il existe un appareil élagage qu’on appelle « top handle ». Elle a des commandes situées au niveau de sa partie supérieure. Celles-ci lui confèrent une manipulation plus technique. C’est pourquoi loin de l’expertise, l’utiliser vous expose à d’éventuels risques d’accident. Il est vivement conseillé d’éviter de se servir d’un trancheur élagage pour couper le bois de chauffage et pour l’abattage. Les matériaux conventionnels sont adéquat pour de tels travaux, car il y a plus d’espace entre leur poignée avant et arrière. Notez également que pour tous les appareils d’élagage, la courte distance entre les poignées, peut être à l’origine d’une coupure. C’est souvent le cas, lorsque les réactions des appareils ne sont pas contrôlées. Raison pour laquelle il est important de bien lire la notice d’emploi. Il faut aussi bien la conserver. Cela permet d’effectuer une autre lecture à la prochaine utilisation.