La consultation chez un spécialiste sera plus onéreuse pour les Français

Les trois commandements pour gagner à la belote
juillet 3, 2017
Les Français sont de plus en plus nombreux à partir en vacances
juillet 8, 2017

Il y a quelques mois, la consultation chez les médecins généralistes a été augmentée de quelques euros, c’est au tour des spécialistes d’être au centre des attentions. Vous devrez débourser 25 euros lors de votre prochain rendez-vous.

Le secteur de la santé jongle avec les nouveautés

2017 a été une année particulièrement importante pour le monde médical. Ces hausses sont la suite d’un bras de fer assez conséquent entre les autorités compétentes et les associations. Les médecins réclamaient depuis de nombreux mois un changement au niveau des tarifs, le gouvernement a donc accepté cette revalorisation pour les professionnels de la santé. Ce monde a connu de profonds chamboulements avec notamment l’arrivée du télésecrétariat qui facilite la gestion des rendez-vous.

Une consultation chez un spécialiste passe de 28 à 30 euros

La presse médicale dévoile donc cette actualité peu réjouissante pour les consommateurs qui devront à nouveau mettre la main à la poche. Ce sont deux euros supplémentaires qui seront facturés lors de votre prochaine consultation. Vous devrez ainsi débourser 30 euros, mais sachez que la Sécurité sociale n’a pas souhaité modifier sa part dédiée aux remboursements. Vous aurez donc d’un côté les 30 % pris en charge par la mutuelle alors que 70 % du montant sera pris en compte par l’Assurance Maladie. Cette modification est validée depuis le 1er Juillet dernier que ce soit pour un neuropsychiatre, un neurologue ou un psychiatre.

Il faudra même compter 46 euros pour une visite chez un autre spécialiste

Un autre tarif a été partagé dans les récentes actualités, il concerne les consultations pour la contraception ou les maladies sexuellement transmissibles. Dans ce cas de figure, le prix appliqué sera de l’ordre de 46 euros. Cette somme d’argent a été motivée par l’importance d’avoir de véritables connaissances afin de renseigner le plus possible les patients.