MultiFab, une imprimante 3D révolutionnaire

3D révolutionnaire

Il y a quelques mois, des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont porté à la connaissance du public une création révolutionnaire, une imprimante 3D capable d’utiliser jusqu’à 10 matériaux de composition différente et de créer des objets variés d’une grande complexité.

Cette innovation technologique des chercheurs du MIT est vraiment unique en son genre et promet de révolutionner le monde de la création. L’imprimante 3D permet de créer des objets divers les plus complexes. Aucune imprimante ne peut rivaliser avec elle car la majorité  des imprimantes 3D actuels ne peuvent imprimer qu’un seul matériau à la fois. Celles capables de gérer jusqu’à trois matériaux à la fois, restent extrêmement coûteuses (il faut compter environ 250 000 dollars). Avec l’apparition de l’imprimante MultiFab qui a été mise au point par le laboratoire CSAIL (Computer Science and Artificial Intelligence Lab) du MIT, on pourra dorénavant imprimer jusqu’à 10 matériaux en même temps. De plus, elle ne coûte que 7 000 dollars !

La MultiFab sera capable de créer un nombre impressionnant d’objets complexes en tout genre allant des coques de smart phones aux figurines de jouets, en passant par des prothèses de mains articulées ou encore des prototypes pour l’industrie et autres maquettes d’architectes. En quelques années, l’impression 3D a réussi à s’immiscer dans de nombreux secteurs de l’industrie. Mais sa capacité à construire des objets complexes restaient très limitée. La MultiFab n’est pour l’instant qu’au stade de prototype mais permet déjà d’assembler dix matériaux à la fois avec une précision d’impression  de 40 micromètres, soit moins de la moitié de l’épaisseur d’un cheveu. Elle est également dotée d’un système optique, un scanner 3D, qui augmente ses performances. En effet, à chaque couche déposée sur le support, le scanner détecte les erreurs et procède automatiquement aux corrections.

Cette précision remarquable  permet à la MultiFab de réaliser des pièces directement sur l’objet final. Les chercheurs du MIT peuvent par exemple produire une coque de protection directement sur un smart phone placé sous les buses de l’imprimante. Ils envisagent même la production de pièces complexes faites d’éléments mobiles ou de composants électroniques directement sur leurs supports comme des moteurs ou des actionneurs voire même des robots. Ils ont déjà crée ainsi des lentilles de diodes électroluminescentes ou encore des fibres optiques. De par son prix attractif la MutiFab devient très abordable pour les entreprises même si elle reste un peu chère pour les particuliers.