Romulus et Rémus : la légende de la fondation de Rome

Ce qu’il faut savoir sur Scotland Yard
novembre 25, 2020
Les églises catholiques et les lieux de cultes
novembre 25, 2020

Rome, la belle capitale de l’Italie, est une ville riche en histoire où mythes et légendes se sont succédés au fil des siècles. La légende la plus célèbre et la plus fascinante est sans nul doute celle de sa fondation. La date officielle transmise à la postérité est le 21 avril 753 avant J.-C., comme l’a écrit Varrone, le célèbre historien latin qui se serait basé sur des calculs astraux.

Les sources de la légende de la fondation de Rome sont représentées par une grande majorité des auteurs de l’époque augustéenne. L’empereur Auguste a commencé à passer en revue toutes les histoires préexistantes afin d’être en phase avec son gouvernement et, surtout, de donner une origine mythique à la grande capitale. Les principaux auteurs qui ont écrit sur le sujet étaient : Virgile dans son Énéide, Ovide, Plutarque et Titus Livy.

La légende de la fondation de Rome : mise en contexte

L’histoire commence dans la cité d’Albe la Longue. Elle était dirigée par Procas qui aurait eu deux fils : Numitor et Amulius. Numitor étant l’aîné, son père lui léga le trône. Et pour réconforter le petit frère, il lui laissa ses richesses et toute sa fortune. Mais comme Amulius ne pouvait pas se contenter de ce qui lui est offert, il voulait aussi le pouvoir, quitte à prendre le trône des mains de son frère.

Par la suite, Amulius écarta les héritiers de Numitor pour leur empêcher de revendiquer le trône. Il fera tuer son neveu Lausus et força sa nièce Rhéa Silvia à devenir une vestale. Une vestale est une sorte de prêtresse vouée à la chasteté – ce qui a pour but de la priver de descendants. Pourtant cela n’a pas pu empêcher la naissance de Romulus et Rémus, les fondateurs de la ville de Rome.

Romulus et Rémus : les Mowgli de l’antiquité

Rhéa Silvia était une belle femme dont Mars, le dieu de la guerre, fut tombé amoureux. Malgré qu’elle soit condamnée au vœu de chasteté, elle donna naissance à des jumeaux : Romulus et Rémus après s’être fait violée par Mars. Dès que son oncle Amulius fut au courant de leur existence, il donna l’ordre de les assassiner.

Le domestique qui devait commettre le crime eut pitié des deux enfants et les a laissés dans un panier sur le Tibre. Les deux bébés sont arrivés sur les rives de la rivière et ont été allaités par une louve, qui a entendu leurs cris.

Le berger qui vivait à proximité les a trouvés et les a élevés comme ses enfants jusqu’à l’âge adulte. Les jumeaux finirent par apprendre qu’ils étaient fils de Mars et apprirent également qu’Amulius avait usurper le trône de leur grand-père Numitor. Arrivés en Albe la Longue, Romulus et Rémus tuent Amulius et remettent le roi légitime sur le trône. Pour témoigner de sa gratitude, Numitor les offre le droit de bâtir une nouvelle ville.

Cependant, Romulus et Rémus ne se sont pas entendus sur le lieu de la fondation. Cela a donné lieu à un terrible débat, qui a abouti au meurtre de Rémus par son frère Romulus. Romulus est alors devenu le seul fondateur de Rome.

La fondation de Rome

La ville de Rome a été fondée sur la colline du Palatin et avait initialement une forme carrée.

Les historiens et les archéologues ont cherché à confirmer la fondation mythique de Rome, mais il semble presque impossible qu’elle ait été créée par une seule personne à un moment donné. La ville est très probablement née comme une agglomération de maisons le long du Tibre, une ressource importante. L’agglomération s’est ensuite progressivement étendue.

La zone où les plus anciens vestiges ont été trouvés se situe entre la rive gauche du Tibre et les collines du Palatin, de l’Aventin et du Capitole. Les plus anciennes trouvailles sont celles de l’église de Sant’Omobono, sous la colline du Capitole. Il s’agit d’os d’animaux et de fragments de céramique datant du XIVe au XIIIe siècle.