Les secrets d’une vie épanouie selon l’université de Harvard

Quelle sont les causes logiques du phénomène du soleil de minuit ?
novembre 25, 2020

L’un des plus célèbres empereurs romains, celui qui a réussi à abolir les combats de gladiateurs, a dit un jour : le bonheur de votre vie dépend de la qualité de vos pensées. Il s’appelait Marcus Aurelius. Savez-vous comment rendre vos pensées de qualité ? La réponse nous est donnée par l’université de Harvard, qui nous a révélé les six secrets pour être heureux. Vous pourriez être amené à penser que ce n’est qu’une autre des innombrables études qui disent la même chose. Mais avant de juger, nous vous demandons de lire le paragraphe suivant. Si vous n’êtes pas convaincu, vous pouvez changer la lecture. L’université de Harvard est considérée comme le centre par excellence pour ceux qui veulent étudier la psychologie et dispose de professeurs du calibre de Tal Ben-Shahar ou Howard Gardner. L’étude que nous vous présentons, d’ailleurs, a commencé en 1938 et s’est achevée en 2012, après des années de recherches et d’investigations. Si ces informations ne vous ont pas convaincu, nous comprenons que vous ne poursuivrez pas plus loin.

Comment être heureux selon Harvard ?

Il a fallu exactement 75 ans à l’université de Harvard pour faire la lumière sur les 6 secrets pour trouver le bonheur. Nous vous les révélons ci-dessous.

1. L’amour peut tout faire

Selon le Dr George Vaillant, l’une des lignes directrices de 75 ans de recherche est que l’amour est essentiel pour être heureux. Il faut en être conscient, apprendre à gérer même les moments où l’amour n’est pas présent ou semble disparaître. En tout cas, Vaillant a des idées très claires : le médecin, en effet, affirme fermement que “le bonheur, c’est l’amour”. Maintenant, vous savez que si vous voulez être heureux avec vous-même, vous devez ouvrir votre cœur.

2. Relations et liens interpersonnels

Le deuxième point qui ressort de l’étude est lié aux relations significatives et aux liens interpersonnels. En ce sens, il est bon de garder à l’esprit que la famille, les amis et le cercle social jouent un rôle vital pour notre bonheur et notre bien-être. Selon la science, l’établissement de relations intimes sur le lieu de travail contribue à réduire le stress et peut aider à résoudre des situations complexes. Les relations interpersonnelles dans n’importe quel domaine sont donc fondamentales pour trouver le bonheur.

3. l’alcool comme point négatif

Pensez-vous que la joie et l’excitation que vous ressentez lorsque vous buvez sont bonnes ? Rien ne pourrait être plus faux. Selon l’étude, l’alcool est non seulement nocif pour la santé physique, mais il provoque également de graves problèmes émotionnels et la dépression s’il est consommé en excès. La recherche établit également un lien entre la consommation d’alcool et la consommation de tabac, une habitude qui non seulement implique un risque élevé de mortalité, mais qui a également des effets négatifs sur le bien-être d’une personne. Comme lorsque, par exemple, dans les moments de tension où l’on ne peut pas consommer de tabac, la personne devient beaucoup plus vulnérable et anxieuse.

4. L’argent n’est pas la solution

Cette recherche est à l’origine de la célèbre phrase “l’argent ne rend pas heureux”. C’est pourquoi travailler pour obtenir un maximum de résultats ne semble pas être une alternative judicieuse. Selon M. Vaillant, ce qui compte, c’est de se sentir épanoui et heureux dans son travail, quelle que soit sa rémunération. En fait, l’étude a montré que l’argent rend les gens encore plus malheureux : il apporte la corruption, il peut altérer les principes d’un homme et lui faire perdre de vue ses valeurs.

5. L’importance de l’optimisme

Selon l’étude, les enfants optimistes qui ont participé à la recherche ont vécu plus longtemps et ont eu une vie plus heureuse. Toutefois, l’optimisme doit s’accompagner d’une bonne dose de responsabilité et de bon sens.

6. Notre vie est toujours ouverte au changement

Pensez-vous que votre vie est un désastre total ? Pensez-vous avoir perdu votre temps pour rien ? Vous pensez qu’il n’y a rien de plus à faire pour vous améliorer ? Eh bien, vous avez tort. Selon l’étude, tout moment est propice au changement et à la joie. Il est essentiel de changer sa façon de penser et son attitude. Commencez à valoriser les petites choses, à acquérir des habitudes plus saines, à ne pas vous blâmer pour les erreurs du passé et, en fin de compte, à être plus optimiste et positif.

Après 75 ans, celui qui est proposé semble être le tableau parfait concernant les conditions fondamentales pour être heureux. Avez-vous le courage de le mettre en pratique ? Alors, allez-y et profitez de ce que vous avez autour de vous.

Comment trouver le bonheur au travail ?

Nous passons une grande partie de notre journée à travailler. Trouver le bonheur au travail, nous y sentir bien, devrait dès lors être une priorité dans la vie de chacun de nous. Au moins, si nous ne voulons pas que le mal-être nous envahisse et finisse par affecter les autres domaines de notre vie. Bien que cela puisse sembler compliqué, il est possible de trouver le bonheur au travail. Il convient pour cela d’inclure une série d’habitudes dans notre routine ainsi que de changer la perspective de certaines situations. Il est évidemment important de nous plaire un tant soit peu dans ce que nous faisons au risque de ne pouvoir nous sentir bien. La première chose à faire lorsque nous recherchons le bonheur au travail consiste à identifier les facteurs et les aspects qui nous dérangent dans ce dernier. De nombreux auteurs, tels que Srikumar Rao, se sont intéressés à la façon de trouver le bonheur au travail. Tous s’accordent à dire qu’il est nécessaire d’identifier ce qui nous dérange. Srikumar Rao souligne en outre l’importance d’une attitude positive. L’écrivain indien soutient que tout ce dont un employé a besoin pour être heureux est un changement de perspective et d’éviter une approche négative. Voyons comment nous pouvons y parvenir.

1- Trouver le bonheur au travail : valorisez votre travail

La première clé pour trouver le bonheur au travail est de valoriser ce que vous faites. Oui, il en est ainsi. Vos performances sont importantes, même si vous considérez que ce poste n’est pas idéal pour vous. En réalité se sentir bien a bien souvent davantage à voir avec la perspective que nous adoptons qu’avec les circonstances elles-mêmes. Une étude a par ailleurs démontré que les personnes qui commencent la journée de humeur ont de meilleurs performances. Par conséquent, il sera plus facile de faire entrer le bonheur dans votre vie si vous appréciez ce que vous faites et que vous tentez de commencer la journée de manière énergique. Il est également important de savoir quand fixer des limites et quand arrêter ce que vous faites, notamment si ce qui est en jeu est votre santé émotionnelle.

2 – Connectez-vous avec vous-même

Vous connecter avec vous-même et votre silence intérieur est l’une des clés du bonheur. Vous pourrez ainsi vous débarrasser des peurs et des soucis inutiles qui ne font que générer le mal-être. Ce faisant, vous vous permettrez en outre d’être vous-même et de vous montrer aux autres tels que vous êtes, sans chercher à répondre aux attentes. Vous ne devez pas changer votre façon d’agir pour s’intégrer dans votre équipe, malgré les différences que vous pourriez avoir avec les autres. La clé, c’est d’être soi-même. Si vous cachez qui vous êtes, vous pourriez vous sentir mal à l’aise. Faites-vous donc confiance dès le premier jour. De plus, il s’agit de la seule manière de montrer vos capacités et d’offrir 100 % de votre potentiel.

3- Trouver le bonheur au travail : fixez-vous des objectifs mais permettez-vous de commettre des erreurs

L’une des causes du stress et du mal-être au travail est sans aucun doute de ne pouvoir remplir nos engagements et les objectifs qui nous sont proposés. De nombreux employés tentent de faire plus que ce qu’ils sont capables de faire. Ils se trouvent alors peu à peu envahis par la frustration et le découragement. Nous vous recommandons de créer un système d’organisation et de planification si cela vous arrive. Vous pourrez ainsi évaluer vos capacités à exécuter ce qui vous est demandé. Gardez également à l’esprit qu’il y aura des moments où vous ne pourrez pas aider les autres. Si votre charge de travail dépasse ce que vous pouvez faire, il sera nécessaire d’élaborer un plan complet pour demander de l’aide et des ressources à votre supérieur.

4- Créez un environnement de confiance et connectez-vous avec les autres

L’un des indicateurs clés pour trouver le bonheur au travail est de disposer d’un réseau social solide. Essayez pour ce faire de créer un environnement de confiance. Essayez aussi de vous connecter avec vos collègues. En fait, selon certaines recherches, les amitiés au travail sont importantes car elles peuvent augmenter jusqu’à 50 % le niveau de bonheur. N’ayez donc pas peur d’être le premier à entamer une conversation. Les autres personnes cherchent généralement aussi à se faire de nouveaux amis et connaissances. Vos efforts seront récompensés dans la plupart des cas.

Trouver le bonheur au travail vous fera donc non seulement vous sentir mieux, mais affectera également positivement vos niveaux de productivité.

Comment trouver le bonheur avec la tempérance ?

La tempérance ce n’est pas le refus de jouir des bonnes choses de la vie, sinon cette qualité serait bien triste. La tempérance c’est la modération. Pour reprendre l’expression d’un grand sage, c’est la voie du milieu. La tempérance, ce n’est pas ne pas profiter de la vie, c’est en profiter mieux. Cette modération nous permet de rester maître de nos désirs. Il y a du plaisir à boire un bon verre de vin, si on n’est pas prisonnier de l’alcool. Il y a du plaisir à fumer un bon cigare si on peut s’en passer. Il y a du plaisir à voir son compte en banque bien garni, si on n’est pas esclave ! Pas d’excès, restons dans la modération.

Le secret pour trouver le bonheur

La tempérance nous permet de nous contenter de peu. Le mot important dans cette phrase ce n’est pas « peu » c’est « contenter ». Si vous êtes capable de vous contenter de peu, d’apprécier ce que vous avez, vous vous approchez du bonheur. Avoir ce que l’on veut,  ou vouloir ce que l’on a ? C’est la bonne question. Si vous appréciez ce que vous avez, vous faites un grand pas vers le bonheur.

Trois grands points importants

  • Aimez ce que l’on a
  • Faire ce que l’on aime faire
  • Acceptez ce qui est.