6 conseils pour réussir vos vacances en camping car

munitions
Idées d’activités insolites pour un week-end d’intégration
septembre 21, 2021
annonces immobilières
6 informations indispensables dans une annonce immobilière
octobre 7, 2021
Camping car

C’est désormais officiel. Vos prochaines vacances se dérouleront en camping car. Vous venez en effet d’acheter ou de réserver l’un de ces véhicules. Félicitations à vous ! Néanmoins, pour réussir pleinement votre séjour, vous allez devoir vous préparer un minimum. Pour en savoir plus, prenez donc connaissance des six conseils présentés dans le texte ci-dessous.

1. Partez en sécurité

Vous allez effectuer de nombreux kilomètres au volant de votre camping car. Il est important de rappeler les recommandations de la sécurité routière, à savoir faire une pause toutes les deux heures. Il vous faudra également prendre conscience que ce véhicule ne se pilote pas comme votre voiture habituelle. Vous devrez vous montrer plus patient et plus prudent encore. Évitez de rouler trop vite sous peine de prendre des risques inutiles mais surtout de consommer du carburant de manière excessive ! Quelques semaines avant votre premier départ, prenez contact avec votre assureur et choisissez ensemble une assurance camping car. Ce type de contrat d’assurance a été spécialement conçu pour ceux qui aiment partir à l’aventure en camping car et qui redoutent de voir leur élan brisé à cause d’un petit sinistre. Il vous sera impossible de faire sans !

2. Préparer votre parcours

Les camping-caristes les plus expérimentés vous diront qu’il est primordial, pour des vacances réussies, de préparer votre parcours. Vous allez choisir plusieurs étapes et repérerez tous les lieux que vous aimeriez visiter. Ne cherchez pas à couvrir des distances trop importantes chaque jour. N’oubliez pas en effet que vous êtes en congés et non pas transporteur routier ! Le stationnement demeure la principale difficulté des conducteurs de camping car. Certaines communes interdisent en effet à de tels véhicules de se garer durant la belle saison. Heureusement, il existe plusieurs solutions de repli, à commencer par la location d’un emplacement auprès d’un professionnel ou même des particuliers. N’hésitez pas non plus à parcourir Internet et les sites spécialisés afin de profiter des bons plans partagés par les autres camping-caristes.

3. Gérez votre autonomie

Partir en camping car signifie surtout voyager en autonomie. Généralement, celle-ci varie entre trois et quatre jours en fonction des consommations. Pour éviter de cruelles désillusions, vous allez donc devoir surveiller fréquemment les niveaux d’eau, de gaz et d’électricité. Bien sûr, votre consommation sera bien plus importante durant la saison froide qu’à l’été.

4. Adaptez-vous au gabarit du véhicule

Ce problème ne doit surtout pas être pris à la légère. Bien qu’autorisée avec un permis B classique, la conduite d’un camping car reste délicate en raison du gabarit et de la prise au vent du véhicule. Sur la route, ses réactions seront donc différentes de celles d’une voiture par exemple. Veillez donc à adapter votre vitesse et à ne surtout pas trop serrer l’intérieur dans les virages. Gardez également bien en tête les dimensions de votre nouveau véhicule et surtout sa hauteur. Un simple bout de papier collé sur le tableau de bord reste amplement suffisant pour éviter de se retrouver bloqué sous un pont !

5. Respectez les autres

Tout au long de votre séjour, vous découvrirez l’esprit communautaire qui anime les camping-caristes. Il n’est pas rare de se faire des signes lorsque l’on se croise sur la route, d’échanger de précieux conseils ou même de refaire le monde autour d’un apéritif alors que l’on ne se connaissait pas encore voici une demi-heure ! Vous n’aurez aucune difficulté à nouer de nouvelles amitiés, même si vous êtes de nature un peu réservée. Vous constaterez également que, tout au long de votre périple, vous serez rarement seul. Il vous faudra apprendre à respecter les autres. Vous éviterez donc de vous garer trop près d’un autre camping car et de faire trop bruit au-delà d’une certaine heure. Enfin, même si cela parait évident, il est bon de rappeler qu’il est primordial aussi de protéger la nature.

6. Fuyez les zones touristiques !

Le camping car donne sa pleine mesure dans les grands espaces. Les zones trop densément fréquentées (à l’image du littoral méditerranéen durant l’été par exemple) sont problématiques pour les camping-caristes. Comment se garer en sécurité ? Comment circuler au milieu des bouchons ? Comment effectuer l’approvisionnement en énergie ? Comment profiter des beaux paysages ? Pour éviter de perdre votre temps ou d’endommager votre véhicule, tenez-vous le plus loin possible de ces zones. Préférez effectuer quelques kilomètres et sortir des sentiers battus afin de découvrir tous les secrets et la beauté de la campagne. Vous vous sentirez alors plus libres et plus sereins !