Structures d’accueil pour les jeunes enfants

les jeunes enfants

Avoir des enfants et travailler, ce n’est pas facile. Alors trouver une place en crèche c’est encore plus difficile, même si l’on trouve une place, on n’a pas forcément le budget pour financer une crèche privée ou une nounou. Par dépit, les mères restent à la maison par faute  de moyens financiers pour une place en crèche ou en garderie. Des parents font des kilomètres pour pouvoir emmener leurs bambins à la crèche ou pour les garder. Certaines sociétés ont pensé à ces parents qui n’ont pas d’autres choix que d’arrêter le travail. Donc pour éviter de perdre de bons éléments ou le casse-tête de l’adaptation des horaires, des entreprises intelligentes ont créé des crèches d’entreprises.

Les crèches d’entreprise

Quel parent ne souhaite pas avoir une crèche dans la société où il travaille ? Donc des entreprises ingénieuses ont créé la crèche d’entreprise. Ce genre de crèche apporte l’apaisement aux parents et leur permettent de travailler plus efficacement, puisque tout au long de la journée ils peuvent rendre visite à leur petit ange, et être sûr qu’il ne lui manque rien. La crèche d’entreprise évite non seulement les retards dû à la garde des enfants, mais aussi un avantage pour l’employeur puisque les parents partent à l’heure et non plus avant l’heure. La crèche d’entreprise est la meilleure solution donnée aux parents et aux entreprises. Aussi, la crèche fait appel à une agence de placement qui veille à toutes les formalités et les réservations dans la crèche pour s’assurer que son enfant aura sa place. Les crèches d’entreprises sont tout bénéfiques pour les deux parties.

Autres modes de gardes pour nos enfants

une crèche pour mon enfant

une crèche pour mon enfant

Il existe d’autres modes de gardes pour les enfants, le jardin d’éveil qui prend en charge les petits âgés de 2 et 3 ans, et leur simplifie l’entrée en maternelle. Pour cet âge là, très peu de structures garantissent leur garde, trop petit pour la maternelle et trop grand pour crèche. Une autre structure de garde pour ses petits, la halte garderie qui permet aux parents qui ne travaillent pas de faire garder de manière ponctuelle leurs enfants la journée. Le seul inconvénient est l’heure limitée des haltes garderies. C’est un très bon moyen pour les parents de garder leurs enfants pour pouvoir faire certaines choses sans eux et avoir la garantie d’être entourés par des spécialistes de la petite enfance, pour aller chez le médecin et être sûr que son enfant est entre de bonnes mains. Il y a aussi la nounou ou assistante maternelle : elle garde des enfants dans un nombre restreint (4 maximum), avec évidement un suivi par la PMI. On trouve des agence nounou qui permettent aux parents de trouver la nounou qu’ils recherchent.

Des crèches dans toutes les grandes villes

Le problème des places en crèches ne se réside pas uniquement à Paris, la garde d’enfant à Paris est bien sûre la plus compliquée à trouver dans l’Hexagone, ceci s’applique également à Marseille, Lyon, Nice… Des grandes villes où le nombre de places est limité en comparaison à la demande. A Marseille par exemple, est un véritable parcours du combattant pour les parents qui cherchent à les trouver à proximité de leur lieu d’habitation. Une fois que les parents ont une place dans une crèche, la difficulté est le tarif et l’éloignement. Idem pour Lyon, où il est difficile de garder ses enfants dans une crèche, un grand nombre d’enfants et peu de structures d’accueils. Il faut réserver sa place à l’avance dans une crèche comme dans une crèche à Marseille ou une crèche paris. Mille et une crèche s’ouvrent tous les ans pour simplifier l’accoutumé des parents.