Rapatrier une voiture achetée en Italie : faire appel à une entreprise spécialisée

Les artistes mondialement connus et qui ont marqué leur période
Les artistes mondialement connus et qui ont marqué leur période
septembre 17, 2019
Organisation d'événements d'entreprises
Organisation d’événements d’entreprises : faire appel à un spécialiste
septembre 25, 2019
Plaque de transit italienne

Vous avez habitez en Italie, mais vous allez bientôt revenir en France. Vous souhaitez emmener votre nouvelle voiture avec vous lors de votre déménagement. Vous venez d’acheter une voiture en Italie et recherchez un moyen sûr et fiable pour le rapatrier en France ? Que vous optez pour une plaque de transit italienne ou des plaques de transit allemandes, il existe divers moyens. Mais pour éviter tout problème en cours de route, il est primordial de contacter une entreprise spécialisée.

Opter pour une plaque de transit italienne

Il existe différents moyens de rapporter votre voiture venant d’Italie en France. Avec une plaque d’immatriculation pour transit italiennes et un document de contrôle d’exportation (foglio di via per esportazione) indiquant l’itinéraire à suivre, vous pouvez traverser les frontières et vous rendre dans votre pays d’origine. Les plaques de transit doivent être demandées au Département des véhicules à moteur (Ufficio Motorizzazione Civile) conformément à l’article 99 du code de la route (Codice della Strada).

Documents à présenter:

voitures neuves: formulaire de demande rempli, reçus de paiement, déclaration de conformité, autorisation d’exportation, copie de la carte d’identité du représentant légal du concessionnaire, demande de plaques temporaires, copie du passeport ou de la carte d’identité du propriétaire voitures d’occasion: formulaire de demande rempli, reçus de paiement, certificat de propriété, autorisation d’exportation, demande de plaques temporaires, copie du passeport ou de la carte d’identité du propriétaire, copie du certificat d’immatriculation.

Vous pourrez également demander une plaque de transit dans votre pays d’origine. Vérifiez auprès de votre autorité nationale compétente. Il arrive que les plaques provisoires par le pays de destination puissent pas être acceptées par la police italienne en cas de contrôle sur route. Vous pouvez voir sur ce site les informations relatif à ce type de procédure afin de veiller à l’arrivée de votre véhicule en France. De cette manière, vous avez les démarches en main pour obtenir une plaque en bonne et due forme pour faire traverser les frontières à votre véhicule.

Laisser les plaques italiennes

S’il est possible de laisser la plaque d’immatriculation italienne de la voiture, il vous sera facile de traverser les frontières françaises. Tout document sur la voiture donc ‘notamment la carte grise), sera toujours sous le nom du vendeur ou de ‘ancien propriétaire de la voiture. Néanmoins, cette solution engage le propriétaire de la voiture si il y a d’éventuels accidents ou infractions en route. De plus, une fois arrivée en France, il vous faut encore de longues et onéreuses démarches avant de pouvoir complétement avoir la voiture à votre nom et avoir une plaque d’immatriculation française. Il faut entre autres les documents originaux et souvent un déplacement en France du propriétaire italien de la voiture. Au final, c’est une solution qui peut-être désavantageuse pour les deux parties.

Faire appel à une dépanneuse

Si vous avez les moyens, la dépanneuse est le meilleur moyen pour éviter toute paperasse ou longue démarche administrative. Il vous suffit de radier tous les documents et faire appel à une dépanneuse qui peut transporter votre nouvelle voiture d’Italie à France. Le coût est certes très élevé, mais permet un gain de temps conséquent.