Les trois commandements pour gagner à la belote

Envie de jouer aux cartes ? L’avantage, avec internet, c’est qu’on trouve de tout et que si vous n’avez pas de partenaire pour faire une partie avec vous , vous pouvez trouver des plateformes pour jouer à la belote en ligne, ou encore au tarot, au 8 américain.. Bref, vous trouverez facilement votre jeu préféré !

Et parmi eux, la belote reste un jeu incontournable, pratiqué par des générations et des générations, l’été à la terrasse, ou l’hiver au coin du feu, il n’y a pas de moment propice pour sortir son jeu de cartes. Mais pour rappel, voici quelques consignes pour rester maître du jeu et tenter de gagner le plus souvent possible.

Concentrez-vous

Si la belote reste un jeu, elle n’en est pas moins stratégique et requiert une attention accrue. En effet, il va falloir suivre attentivement la partie, votre jeu, celui de votre adversaire, compter les atouts pour savoir combien il en reste ou combien il en a potentiellement entre les mains. L’attention est l’un des principes fondamentaux aux cartes, à quoi s’ajoute une excellente capacité de mémoire.

Mémorisez le plus d’information possible

En effet, quelle que soit la partie, il est important de mémoriser au mieux les cartes déjà jouées pour anticiper les coups suivants. Comptez bien les atouts, nous l’avons déjà dit, mais surveillez également les autres couleurs, par exemple les dix ou les as, qui pourraient vous faire perdre votre pli. Retrouvez ici des conseils pour améliorer votre mémoire.

Restez prudent

Quand vous avez la main, ne prenez pas de risque inutilement. Si par exemple, vous posez un dix, soyez assuré que l’as de la couleur correspondante est déjà sorti. Ne montez pas sur vos grands chevaux, ne vous précipitez pas, la patience est de mise pour gagner à la belote ! N’hésitez pas à prendre votre temps, pour recompter, vérifier, anticiper… eh oui, tout est histoire de probabilité avec les cartes ! Et les conseils valables pour une partie avec de “vrais” partenaires s’appliquent aussi aux jeux en ligne !