Comment devenir expert comptable ?

trottinettes électriques
Trouver des magasins spécialisés en vente de trottinettes électriques en France
juillet 3, 2020
Agence d'acquisition de prospects
Comment enrichir votre base de prospects et booster vos ventes ?
juillet 7, 2020
Ecole d’expert comptable

L’expert-comptable maitrise des champs d’intervention diversifiés. Il s’occupe à la fois de l’établissement de comptes annuels et de la proposition de conseils. La seconde tâche empiète sur plusieurs domaines comme le droit social, le droit des affaires et le droit fiscal. Avant d’exercer pleinement son métier, ce spécialiste doit acquérir certaines compétences notamment dans une école d’expert comptable. Ces dernières s’affectent après un long cursus universitaire.

Les diplômes à obtenir pour devenir expert-comptable

Le titre d’expert-comptable nécessite de maitriser des domaines variés. Premièrement, le candidat doit obtenir le Diplôme de Comptabilité et de Gestion (DCG). Celui-ci s’acquiert après trois ans d’études à l’issue du cycle licence Bac+3. Le prétendant doit ensuite poursuivre son cursus avec le Diplôme supérieur de Comptabilité et Gestion (DSCG). Ce grade s’acquiert après un niveau de Bac+5 ou Master. En dernier lieu, le candidat doit décrocher le Diplôme d’Expertise Comptable (DEC). Celui-ci est de niveau Bac+8. Il permet à son titulaire de s’inscrire à l’Ordre des experts-comptables afin d’exercer son travail à titre libéral.

Un stage rémunéré de trois ans validé par une attestation est obligatoire à la fin du cursus. L’examen final est composé de trois épreuves, à savoir un module écrit sur la révision contractuelle et légale des comptes, un sujet écrit sous forme de QCM sur la règlementation professionnelle et la déontologie et une thèse de mémoire sur l’activité d’un expert-comptable ou d’un commissaire aux comptes. Entrez sur ines-expertise.fr pour plus d’informations.

Sachez que le Master Comptabilité-Contrôle-audit (CCA) dispensé par l’université permet de suivre la filière d’expertise comptable. Chaque niveau d’études suivi au sein d’une école d’expert comptable permet d’exercer plusieurs métiers de la comptabilité, de la gestion et de la finance.

Faut-il passer un Bac spécifique pour devenir expert-comptable ?

Le métier d’expert-comptable est un avenir qui se prépare bien en avance. Quoi qu’il en soit, le candidat peut entamer le début de sa carrière par une filière classique. Il peut pourtant se présenter à n’importe quel Bac de l’option générale. Le Bac ES permet néanmoins aux prétendants d’acquérir des notions de base en droit et en économie. Ces connaissances sont nécessaires pour commencer le cursus. Le Bac S est un bon choix pour s’adapter à une charge de travail plus lourde. Le Bac L, même s’il n’a pas d’apport spécial, ouvre la porte aux candidats qui pourront intégrer une école d’expert comptable.

Plusieurs personnes se posent souvent cette question : est-il obligatoire de passer par le Bac et le DCG pour obtenir le titre d’expert-comptable ? La réponse est non. Les prétendants peuvent en effet choisir d’autres filières. Le BTS Comptabilité, les IUT, les écoles de commerces et certaines facultés permettent aussi de rejoindre le cursus pour ce diplôme. Toutefois, selon la certification acquise, le candidat peut rejoindre la filière classique avec des équivalences variées. En tout cas, la formation traditionnelle pour devenir expert-comptable se joue souvent après le Bac. De là, le parcours du candidat durera plusieurs années avant la pratique de trois ans.

Le stage de trois ans, un parcours obligatoire

À l’issue du DSCG, le candidat doit effectuer un stage rémunéré de trois ans pour passer le DEC. La pratique est validée par une attestation permettant de s’inscrire à l’examen. Seuls les impétrants ayant un DEC peuvent s’inscrire au tableau de l’Ordre des experts-comptables. Les formations qui permettent d’exercer le métier d’expert-comptable sont dispensées par les instituts supérieurs publics et privés. Ces établissements sont souvent spécialisés en techniques comptables et économiques. Avant de rebondir vers une formation d’expert-comptable, le candidat peut aussi rejoindre une école de commerce. Par le biais de différentes options liées à la comptabilité, le candidat peut être dispensé de certaines épreuves du DSCG. La fac permet également aux prétendants de suivre des formations pour le titre d’expert-comptable.