Comment choisir ses plantes médicinales ?

acheter un climatiseur mobile
Pourquoi acheter un climatiseur mobile ?
mai 12, 2020
Interventions et services de serrurerie
Interventions et services de serrurerie pour particuliers et professionnels
mai 18, 2020
plantes médicinales

La phytothérapie retrouve ses origines dans l’Antiquité. C’est une forme de médecine naturelle qui utilise les plantes et leurs extraits pour soigner. Elle est, aujourd’hui, très répandue dans le monde. Elle est d’ailleurs qualifiée par l’organisation mondiale de la santé comme une médecine conventionnelle. De plus en plus de personnes se tournent vers les plantes médicinales, à cause des effets secondaires bien constatés des médicaments de synthèse. 

Les bienfaits de la phytothérapie 

Les plantes médicinales sont utilisées à la fois en cure et prévention contre plusieurs sortes de maladies et d’affections. En tant que traitement curatif, la phytothérapie n’a pas de résultats immédiats. En règle générale, l’amélioration de la santé du sujet s’améliore au bout de quatre à cinq jours. Les produits de phytothérapie, comme pour les compléments alimentaires naturels, sont à prendre sur trois à quatre semaines pour obtenir un résultat effectif. Diverses décoctions sont utilisées pour apporter du bien-être au corps. Il y a, par exemple, pour résoudre l’insomnie liée au stress. Un des premiers avantages de la phytothérapie est la non existence d’effets secondaires. Parmi les plantes les plus courantes, il existe la camomille comme en infusion de thé, pour contrer les troubles digestifs. Souvent présent dans les produits cosmétiques, l’Aloe Vera est une plante médicinale qui agit efficacement sur les problèmes de la peau : acné, mycose de la peau, etc. Il est également utilisé en traitement par voie orale pour soigner les brûlures d’estomac. Ces plantes ainsi que les préparations dérivées (complément alimentaire, huile essentielle, etc.) sont facilement accessibles chez une herboristerie en ligne. Ces produits sont communément utilisés à termes curatifs, en traitement d’accompagnement. Les effets secondaires sont minimisés. En plus, il n’y a aucune dépendance avec ces produits naturels à 100 %. 

Se soigner avec des plantes médicinales 

Traditionnellement, la phytothérapie fait référence à l’herboristerie. Il s’agit d’utiliser les plantes à propriétés et vertus thérapeutiques pour soigner. Aujourd’hui, elle est basée sur une utilisation scientifique des plantes, mais reprend les méthodes ancestrales. De nos jours, près de 20 000 plantes médicinales sont répertoriées à l’OMS. Elles soignent plusieurs troubles et apportent du bien-être à l’être humain, comme les douleurs articulaires aux troubles du sommeil, en passant par l’anxiété. Certaines plantes renferment même plusieurs bienfaits, et sont à la fois capables de réduire le stress et de soigner des problèmes de santé aigus. Parmi les plantes médicinales répertoriées à l’organisation mondiale de la santé, il y a :  

  • La camomille 

Prise en infusion de thé, elle combat l’anxiété et soulage les maux de gorge. C’est également un excellent remède contre les troubles gastriques, l’inflammation de l’estomac, voire l’ulcère gastrique. 

  • L’ortie 

Cette plante miraculeuse possède une vertu diurétique. Elle soigne les rhumatismes, et agit efficacement contre les inflammations. 

  • Le jasmin 

Cette plante est utilisée en phytothérapie pour ses vertus aphrodisiaques. Son parfum enivrant lui procure un effet relaxant. L’infusion au jasmin est par ailleurs très efficace pour augmenter la production de lait maternel. 

Phytothérapie et perte de poids 

La phytothérapie regroupe toutes les pratiques médicinales basées sur l’utilisation des plantes de par leurs bienfaits. Une branche de cette médecine naturelle est la phytothérapie minceur qui vise à faire perdre du poids. Les plantes sont donc concoctées de manière à favoriser la perte de poids d’une personne. Quand il s’agit de traitement amincissant, il existe un produit sous forme de complément alimentaire naturel. Il faut savoir que ces plantes n’ont pas elles-mêmes des propriétés amincissantes. Cependant, elles agissent en tant que coupe-faim, présentent des effets diurétiques, et aident le corps à éliminer ou à brûler les graisses. Voici quelques exemples des meilleurs compléments alimentaires naturels à prendre pour mincir : 

  • La spiruline 

C’est une algue bleu-vert idéale à adopter dans l’alimentation, car elle apporte beaucoup de bienfaits à la santé. Très riche en protéines, elle représente un excellent substitut aux protéines animales qu’apporte la viande. Cette substitution réduit la consommation de matières grasses animales. Comme contient plus de 60 % de protéines, elle procure au métabolisme l’énergie dont il a besoin pour brûler efficacement les stocks de graisse. Consommée avant chaque repas, la spiruline peut également devenir un excellent coupe-faim. 

  • Thé vert 

C’est avant tout un puissant antioxydant. C’est l’épigallocathéchine gallate ou ECGC qu’il contient qui lui procure ses propriétés minceur reconnues. Ce composant favorise la combustion des graisses contenues dans l’organisme. Le thé vert agit également sur l’augmentation de l’activité de la noradrénaline. Or, cette hormone possède le pouvoir de brûler les graisses. Boire du thé vert fournit aussi des effets stimulants, ce qui tend à améliorer la performance dans l’activité physique, notamment l’endurance. 

Comment bien choisir ses plantes en herboristerie ? 

La phytothérapie vise à traiter nombreuses affections de la façon la plus naturelle, par l’utilisation des plantes médicinales. Toutefois, il est important de bien les choisir pour pouvoir profiter des bienfaits de ces remèdes naturels. Tout d’abord, avant de décider de soigner les maux par le biais de la phytothérapie, il faut se renseigner sur la plante à utiliser pour bien déterminer le dosage et les précautions à prendre avant de la consommer. Existe-t-il des effets indésirables ou des contre-indications ? En effet, l’utilisation de certaines plantes est déconseillée pour les personnes fragiles : femmes enceintes ou allaitantes, enfants, les personnes diabétiques ou qui ont des problèmes rénaux, etc. Ces informations sont facilement accessibles sur la toile. Mais il est également possible de consulter des spécialistes. Aujourd’hui, beaucoup de ces plantes médicinales sont préparées de façon à faciliter leur prise. Actuellement, il existe sous forme de gélules, de comprimés ou de préparations liquides. Ces dernières ont l’avantage de passer beaucoup plus rapidement dans la circulation sanguine. Les gélules sont souvent recommandées, puisque sous cette forme, il y a plus de concentrations de principes actifs. La prise sera alors moins fréquente si la personne utilise de la plante fraîche. En optant pour les gélules, vous évitez également les goûts désagréables de certaines plantes. Par ailleurs, les comprimés sont encore plus concentrés en principes actifs que les gélules. Mais ils sont fortement déconseillés pour les personnes allergiques au lactose.  

Mise en garde sur la phytothérapie 

Le principal but de la phytothérapie est de soigner uniquement avec des produits naturels. Toutefois, il faut rester vigilant dans l’emploi de cette forme de traitement. En effet, ces plantes sont pharmacologiquement actives, et peuvent alors présenter des effets négatifs sur la santé si elles ne sont pas utilisées correctement. Le plus prudent serait de consulter un spécialiste ou vous faire conseiller par un herboriste pour ne pas se tromper sur les doses, ou faire des associations dangereuses.  Il faut préalablement se renseigner, si vous êtes sous traitement médicamenteux, avant de prendre des préparations à base de plantes médicinales. Si les principes actifs de ces deux éléments interagissent, cela peut provoquer des effets néfastes sur la santé.